Indigo Weel : de nouveaux vélos (et règles) pour combattre le vandalisme à Lyon

Indigo Weel : de nouveaux vélos (et règles) pour combattre le vandalisme à Lyon

Après un an d’activité à Lyon, aussi à Bordeaux et à Toulouse, Indigo Weel tente d’améliorer son service de location en proposant des vélos plus robustes, et de nouvelles règles de stationnement qui pourront lutter contre le vandalisme.

De nouveaux vélos plus robustes et connectés

Selon Jean Gadrat, le directeur général d’Indigo Weel, 30% de la flotte lyonnaise a été victime de vandalisme en 2018. Et pour faire face à ce problème, des montures « nouvelle génération », soit 2500 unités, sont déployées à Lyon.

Les Lyonnais profiteront donc de nouvelles montures plus robustes et plus sécurisées que les précédentes. Elles sont équipées de nouvelles roues à bâton composées d’un alliage de magnésium et d’aluminium et d’un cadenas connecté et équipé d’un câble de sécurité.

À la place de l’ancien panier fragile, on retrouve un panier en plastique souple plus résistant et équipé d’un support adapté aux smartphones. Jean Gadrat espère que cette nouvelle génération de vélos atteint une durée de vie de 3 ans.

En plus d’accrocher son vélo à un arceau, il faut prendre une photo !

Cela fait plus d’un mois qu’Indigo Weel exige aux utilisateurs d’accrocher les vélos aux emplacements publics dédiés aux cyclistes, les arceaux étant évidemment les plus utilisés. On ne parle donc plus de free-floating, mais de semi-floating.

S’il est vrai que cette mesure permet d’éviter les conflits sur les trottoirs et de limiter le désordre, mais elle n’est pas sans inconvénient. Les arceaux sont rapidement saturés et les cyclistes ne trouvent pas de place sur les parkings.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule règle de stationnement à respecter. Depuis le déploiement des nouveaux vélos connectés, les utilisateurs doivent prendre une photo du vélo pour terminer chaque location. Cette photo devrait être claire et visible, montrant que le véhicule est accroché à un mobilier urbain grâce au câble rouge de sécurité. Le numéro de série doit également être visible.

Autant de mesures qui clairement visent à inciter les cyclistes à « mieux se comporter ». En ce qui concerne la saturation des parkings, la société travaille apparemment avec la mairie et d'autres directions de Lyon pour trouver une solution.

Actualité Suivante —
Phenix : l’appli anti-gaspillage arrive enfin à Lyon
Voir l'actualité Phenix : l’appli anti-gaspillage arrive enfin à Lyon

Vous aimerez aussi ...

En savoir plus3 minutes de lecture
Zéro mégot à Lyon

Zéro mégot à Lyon

  • par Joanna V.
  • 28 septembre 2019
  • 47 vues
EcoMégot, la start-up tournée vers la protection de l'environnement, tisse une collaboration avec Lyon pour recycler les mégots de cigarettes…
Voir l'article : Zéro mégot à Lyon