Lyon-Passionnement.com : notre ville intensément Edito Decouverte Rencontres Créateurs Economie Sorties Gastronomie Shopping

Photo de la semaine

 

 



Concerts

Danse

Exposition

Manifestations

Opéra

Théâtre

Divers

 

Page d'accueil




CITATION
J'aime celui qui rêve l'impossible.
Goethe


SONDAGE
Votre lieu préféré à Lyon ?


Notre sélection livres
avec


Les liens du mois

Annuaire




Lettre Info
Recevez directement par email
les nouveautés sur le site



Contact
info@lyon-passionnement.com


Création site internet :
@ Studio Kaleidoscope


Carmen & Black milk  

 

 


  
L'amour est un fumeur de Havanes
(archives)

L'Opéra de Lyon est certes connu pour la qualité des représentions lyriques qui se jouent en son sein. En revanche, peu d'entre nous savent qu'on y trouve également des ballets. Et quels Ballets ! Pas de tutus roses et de ballerines, mais des spectacles de grande qualité et souvent des créations mondiales…. Avec la dernière représentation de la saison, le Ballet de l'Opéra de Lyon sort le grand jeu. Deux chorégraphes au talent certain... A revoir !

 

"Je, je suis libertine, je suis une catin"

 

Pour tous ceux qui ne supportent pas les blondes fades et loftisées, Carmen est une vraie femme qui exprime sa liberté à travers le libertinage. Constante dans l'inconstance, elle séduit les hommes par sa sensualité - " carmen " en latin signifie le chant, mais aussi le charme, le sort magique qui envoûte - la dona è mobile chantait un héros de Verdi. Toute de rouge vêtue, la Carmen de Mats Ek est insolente, aguichante, parfois grivoise dans sa façon de fumer le cigare ou de porter la main à la braguette des hommes. Mais que leur reste-t-il, d'ailleurs ?

A l'opposée de la belle gitane, M., engoncée dans une robe à corset, est un personnage inventé par le chorégraphe. M., c'est la Mickaëla de l'opéra de Bizet, la jeune fiancée un peu nunuche de Don José. M., c'est aussi cette mère dont cet opéra parle tant sans jamais qu'on la voit. M., c'est surtout la morale d'une société bien pensante. M., c'est finalement la mort qui attend Carmen et Don José au tournant, pour avoir transgressé les règles… Déchiré entre les deux femmes, Don José rêve de passer la bague au doigt de Carmen ; mais il n'est qu'un pantin qu'elle manipule, utilise et, finalement, jette.

Les airs de "Carmen" sont familiers. Et pour cause, le compositeur, Rodion Chtédrine, reprend les plus grands passages de l'opéra de Bizet sur fond de castagnettes. Le parallélisme s'arrête là : Mats Ek concentre l'histoire et bouleverse la chronologie du livret de l'opéra ; son ballet s'ouvre sur la visite de M. à Don José. Sur le point d'être exécuté, le brigadier se remémore sa rencontre avec l'enivrante Carmen, son amour brûlant qui le conduit à commettre un premier meurtre et sa jalousie funeste qui, finalement, le pousse à tuer Carmen. Mais Mats Ek reste fidèle à l'esprit de Bizet, lui-même fidèle à Mérimée : comme Don Juan, toutes ces Carmen tentent, en vain, de concilier amour et liberté.

sept. 2001

 

Black Milk
(archives)


Ohad Naharin

Chorégraphe reconnu pour son art, voire son génie à briser les conventions de la danse, Ohad Naharin n'en a pas moins réussi à élargir et rajeunir l'audience de cet art.

Subtil alchimiste, il élabore une danse à la fois puissante et sensuelle ; il puise son inspiration dans le corps humain et les posibilités qu'il renferme.

 

Parfois jugée difficile, les chorégraphies de Naharin ne s'inspirent pas d'histoire ou de faits : sa danse "ne se raconte pas, elle s'éprouve".

Plus encore, Ohad Naharin affirme s'adresser à la conscience des spectateurs, non pas celle qu'ils ont de lui, mais celle qu'ils ont d'eux mêmes. Au final, "la chorégraphie de Naharin touche l'âme, surprend l'œil et excite les sens" (Attitude)..

Suite du portrait




Lionel Martin et Julien Berthet

Crédit Photos :
Gérard Amsellem / Opéra National de Lyon


A l'Opéra de Lyon

1, place de la comédie
Lyon 2ème

M° Hôtel de Ville
Renseignements : 04 72 00 45 45

www.opera-lyon.org

Dates des spectacles

Mercredi 23 juin 2004 à 21h30
Vendredi 25 juin 2004 à 21h30
Samedi 26 juin 2004 à 21h30

 

Carmen

Chorégraphie
Mats Ek
Musique
Georges Bizet/ Rodion Chtchédrine
Carmen Suite

Petite Mort

Chorégraphie et décors
Jirí Kylián
Musique
Wolfgang Amadeus Mozart
Adagio extrait du concerto pour piano n° 23
Andate extrait du concerto pour piano n° 21


 

A l'Opéra de Lyon

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la une :
Danse : Carmen & Black Milk - Deux ballets à ne pas rater.
Sorties : Le Printemps de Pérouges, plaine de l'Ain - à ne pas manquer
Rencontres :
Jean-Luc CHAVENT - un conteur raconté.

Sondage : Votre lieu préféré à Lyon ?
Communiqués : Lyon-communiqués
les communiqués de presse en direct
Sorties : Agenda Lyon Web l'agenda de vos sorties à Lyon

 
haut de page

© 2001 - Lyon-passionnement.com